Prévoir la canicule… et comment éviter la sécheresse… notre plus gros défi en 2019.

Lu dans le journal Métro de ce 20 décembre 2018 : « 

L’année 2019 pourrait être la plus chaude depuis le début des relevés météorologiques.

Le Met Office, l’office météorologique britannique, s’attend à ce que l’année qui vient soit la plus chaude jamais enregistrée au niveau planétaire. Elle s’inscrirait ainsi dans la tendance des 20 dernières années. Dans le détail, la température moyenne pourrait se situer à 1,1°C au dessus des températures de l’ère préindustrielle. Elle restera ainsi parmi les cinq années les plus chaudes jamais enregistrées (1850-1900).

Pour le moment, 2016 a été l’année la plus chaude enregistrée depuis le début des relevés climatiques. Elle a connu des températures en moyenne 1,15°C supérieures à la période préindustrielle.

Les années 2018 à 2022 particulièrement chaudes

D’autres scientifiques s’attendent à ce que les années 2018-2022 soient particulièrement chaudes du fait du changement climatique. Ce réchauffement ira «au-delà des valeurs induites par le réchauffement climatique anthropique seul», prévient le CNRS. Le réchauffement prévu sur cette période renforcera la tendance à la hausse des températures à long terme. Des valeurs extrêmes sont à craindre. »

C’est plus qu’une année puisque ces conditions climatiques s’étaleront jusque 2022 (au moins !)

Alors pour nos cultures, pour notre talus il faut prévoir. Des réserves d’eau pour l’arrosage mais sous quelle(s) forme(s), des arrosages ciblés à des heures particulières, des choix de fruits et légumes supportant mieux les sols asséchés, les pics de températures, des « mises à l’ombre » de certains plants selon leur âge, leurs floraisons. Nous aurons besoin des connaissances de tous et de chacun. Alors que nous n’avons encore rien fait sur le terrain il nous faut penser à ce gros problème qui va nous tomber dessus quoiqu’on fasse, donc je lance un appel à tout qui a des idées sur la question pour nous contacter afin de déjà réaliser des recherches, d’envisager sinon des solutions au moins des choses à faire, à prévoir pour – à notre niveau local – lutter contre les effets du changement climatique.

Intéressé(e) pour y travailler avec nous : Rubrique CONTACT de ce site ou mail à Jacques Chevalier : chevaljak@mail.be ou GSM : 0476/479386

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Emplacement Jacques Chevalier, Rue Saint-Siméon, 23 à 4682 HOUTAIN-SAINT-SIMEON - BELGIQUE Téléphone 0476 47 93 88 E-mail jak53@gmx.com Heures Accessible par téléphone et chez lui (sur RDV) tous les jours dès 9 h du matin jusque 23 h
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close